Pourquoi et comment pallier aux funérailles bâclées durant le confinement ?

A la sortie du confinement, il y aura une autre urgence et une impérieuse nécessité pour chaque individu et pour notre société dans son ensemble: celle de mettre en place des solutions concrètes qui pallieront aux funérailles bâclées qui nous ont été imposées par la crise du Coronavirus.

Des enterrements à huis clos avec l’impossibilité de faire son deuil, des mises en bière immédiates, des corps mis dans des sacs plastiques et ensuite dans des cercueils plombés choisis à la va-vite sur Internet, … Tout cela a un impact sur les générations futures.

Cette absence de funérailles, de rituels et de cérémonies risque fortement de générer des "fantômes" de deuil non faits qui pourront avoir des impacts pathologiques sur la santé mentale des individus et des lignées familiales dans les générations prochaines, si, la crise dépassée, des rituels substitutifs ne sont pas organisés.

Ce podcast de l'émission "La vie du bon côté" de Sylvie Honoré sur la radio Vivacité (RTBF) nous ouvre à ce champ de possible en ce temps de pandémie et de confinement afin de pouvoir honorer la mémoire de nos proches! Mon article intitulé "Crise du coronavirus: attention urgence transgénérationnelle !" sur Geneasens tente également de répondre à ces interrogations et de susciter des réflexions ou des actions concrètes à l'aide de l'application Commemoria.

Commemoria est une application de lignes du temps bioographique multimédia pour comprendre, organiser, expliquer et faire parvenir à ses descendants et à ses proches, l'histoire de sa vie. Découvrez le mode d'emploi de l'application en vidéo ou testez par vous-même gratuitement pendant 7 jours.